Lorsque l’air se refroidit, les lésions ORL comme la bronchite sont nombreuses. Ils apparaissent sans avertissement avec une gamme de symptômes, y compris une toux grasse. Bénigne mais importune, cette dernière se caractérise par une toux avec expectoration. Il s’agit d’un mécanisme réflexe important pour nettoyer les bronches et les poumons des mucosités et des irritants. Pour s’en débarrasser, il suffit de traiter la pathologie directement considérée. À cet égard, il existe de nombreuses solutions pour réduire l’inconfort que cela crée.

Quels médicaments contre la toux sont gras?

Une toux grasse peut être traitée avec des expectorants et des fluidifiants de type mucolytique. Les expectorants aident à sécréter les sécrétions et à décongestionner les voies respiratoires. En pharmacie, ils sont disponibles sous forme de comprimés, de sirop, de pâte à mâcher ou de solution buvable. Quant aux mucolytiques, leur action est de ramollir le mucus pour faciliter son évacuation. Ils sont disponibles en comprimés, en solution buvable et en sirop.

Ces médicaments attirent le pouvoir liquéfiant grâce aux propriétés de leur principe actif, qui sont : la carbocystéine, l’ambroxol, la guaifénésine, la létostéine, le glycérylgétol, le mesna, la bromhexine ou l’acétylcystéine.

Attention, on évitera de prendre des médicaments contre la toux en même temps. Ils suppriment le réflexe de la toux. Cela empêche la décharge de mucus et élimine naturellement la congestion des voies respiratoires.

Quelles alternatives naturelles pour soigner une toux grasse ?

Phytothérapie

A l’état naturel, de nombreuses plantes montrent une certaine efficacité dans le traitement des toux grasses. Parmi elles on désigne : les feuilles d’eucalyptus en infusion, les bourgeons de sapin en bonbon ou en sirop, les racines d’échinacée, les feuilles de lévrier blanc, les feuilles de plantain, les fleurs épluchées au bouillon blanc, les feuilles d’anis, ainsi que les feuilles de bois et de lierre.

aromathérapie

Il existe des huiles essentielles traditionnellement utilisées pour soulager les toux grasses. Il s’agit notamment des huiles essentielles de cèdre de l’Atlas, d’eucalyptus globulaire et d’eucalyptus radié, de laurier noble, de lavande aspic, de myrte rouge, de niaouli, d’origan compact, de pin sylvestre, de ravintsar, de romarin (avec camphre, cinéole ou verbénone), de sapin, de thym à linalol et de Thym Thym. .

A utiliser avec prudence, ils justifient tous une action expectorante, amincissante et décongestionnante.
Certains utilisent en prime des propriétés antiseptiques respiratoires, anti-infectieuses, immunostimulantes ou antalgiques.

Autres médicaments adjuvants

Vous pouvez également trouver des solutions homéopathiques qui peuvent aider à soulager une toux grasse. Cependant, il est recommandé de consulter d’abord un médecin homéopathe avant de commencer tout traitement.

Sinon, il y a la possibilité de fonds de grand-mère. Parmi eux on retrouve le miel aux propriétés antibiotiques et antiseptiques, le sirop d’oignon et le miel pour son action anti-infectieuse, expectorante et anti-inflammatoire, le cataplasme de pâte de moutarde et l’ail cru pour ses propriétés antimicrobiennes et anti-infectieuses. Ajoutez à cela la nécessité de boire 2 litres d’eau par jour.

Quelques trucs pour prévenir une toux grasse

Une toux grasse revient en prévention pour prévenir des maladies comme l’asthme ou la rhinite susceptibles de la créer.
Pour ce faire, quelques étapes simples d’eux:

  • Supprimer les facteurs qui peuvent assécher les voies respiratoires, y compris la climatisation
  • Aérer les pièces et les stocker entre 18 et 20°C
  • Utiliser un humidificateur
  • Éviter le contact physique avec des objets malades
  • Se laver les mains systématiquement
  • Préférez les mouchoirs jetables à usage unique
  • Effectuer une cure de gelée royale et de vitamines à l’automne
  • Évitez le tabac et la fumée de cigarette
Toux grasse : comment traiter?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *